Présentation
de la commune de Saint Julien-Lès-Metz

Retrouvez ci-dessous la présentation et l'histoire de la ville de Saint Julien-Lès-Metz.

Histoire de Saint Julien-Lès-Metz

On peut sans doute dire que le village de Saint-Julien-lès-Metz existait à l’époque gallo-romaine. En effet, à en croire le chroniqueur messin Philippe DE VIGNEULLES (1471-1528), il faudrait lui prêter la même origine que la cité de Metz.

La cité messine s’accrut si rapidement qu’il fallut bâtir deux faubourgs l’un au-delà de la Seille, l’autre au-delà de la Moselle. Le premier de ces faubourgs ne saurait être que notre village bâti sur le sommet de la colline de Bellecroix, le seul, du reste, qui ait existé au-delà de la Seille avant le XIIème siècle.

Du 14ème au 18èmesiècle, le village eut à souffrir des nombreuses guerres que livrèrent contre la ville de Metz, ses voisins et entre autres le puissant Duc de Lorraine.

En 1552, quand Charles Quint (grand rival de François Ier, dernier empereur germanique) s’apprêta à assiéger la ville de Metz, les villages aux alentour comme celui de Saint-Julien-lès-Metz et les châteaux comme celui de Grimont furent rasés volontairement pour enlever tout couvert à l’ennemi qui dut abandonner le siège.

Saint-Julien fut ensuite reconstruit, non plus sur les hauteurs de Bellecroix mais en bas de la colline, à l’entrée de la vallée de Vallières (secteur de La Tannerie actuellement).

A la suite des guerres que livra Louis XIV, le village fut pillé et incendié. En 1733 on choisit un nouvel emplacement pour reconstruire le cœur du village, cette fois sur des coteaux plantés en vigne aux lieux dits du chêne et en Paperiche. C’est là que nous trouvons aujourd’hui les plus anciennes demeures de la commune, l’église endommagée par les bombardements de 1944 et reconstruite en 1965 et l’ancien Hôtel de ville rue Georges Hermann qui forment le noyau à partir duquel la commune s’est développée.

Le village rural/viticole des années 50 a laissé maintenant la place à une ville périurbaine de l’agglomération messine très attractive autant par sa proximité avec la métropole de Metz que par la qualité de son site.

Sa topographie particulière dégage de multiples points de vue sur des paysages variés :

  • vers la ville de Metz au sud-ouest
  • à l’ouest sur les côtes de Moselle et le Mont Saint-Quentin
  • au sud sur le paysage du ruisseau de Vallières et la colline boisée de Bellecroix
  • au nord depuis le plateau agricole avec une vue sur un horizon sans limite de la vallée de la Moselle
BORT-LÈS-ORGUES

Jumelage avec Bort-Lès-Orgues

A partir des années 84-85, la commune a souhaité renouer des liens avec la commune de Bort-lès-Orgues située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle Aquitaine ou de nombreux habitants de Saint-Julien-lès-Metz ont trouvé refuge pendant la période de l’occupation de 1940 à 1945.

Des échanges se sont multipliés au fil des années entre les deux communes jusqu’au début des années 90. Ainsi la commune de Saint-Julien-lès-Metz accueillaient régulièrement des jeunes Bortois pour leur faire connaître la région. Des anciens de notre commune se sont rendus plusieurs fois à Bort-lès-Orgues pour y retrouver pour certains des connaissances des années tragiques et pour échanger des souvenirs.

Ce lien entre les deux communes a été officialisé par une convention de jumelage votée par une délibération du conseil municipal le 3 juillet 1987.

L’équipe municipale actuellement en place souhaite réactiver le jumelage entre nos deux communes longtemps en sommeil notamment en invitant des représentants de la commune de Bort-lès-Orgues à la manifestation du 17 novembre 2019 ( 75ème anniversaire de la libération de la commune).